Paris - Singapour

Recommandations

Recommandations - Renee Kaddouch

Pendant mon temps libre, j’aime particulièrement voyager, m’occuper de mon site Internet et lire.

Quel est votre livre préféré et pourquoi ? Business et non business si possible.

J’ai appris à lire seule à l’âge de 4 ans et, depuis, je suis une lectrice vorace. Je lis, selon les années, entre 50 et 80 livres par an, dans les genres les plus divers, de la littérature contemporaine aux essais politiques, en passant par des ouvrages sur la cosmologie, la technologie et l’entrepreneuriat.

Je n’ai pas vraiment de livre préféré. Certains romans m’ont beaucoup marquée comme 1984 de George Orwell ou Le meilleur des mondes, d’Aldous Huxley, ou encore la trilogie new yorkaise de Jay McInerney, commencée en 1987 avec Trente ans et des poussières et achevée en 2016 avec Les jours enfuis. Comme beaucoup de gens, j’ai dévoré Sapiens et Homo Deus, de Yuval Noah Harari. La biographie d’Elon Musk, par le journaliste sud-africain Ashlee Vance, m’a également particulièrement touchée, notamment dans la description de la résilience hors du commun du fondateur de SpaceX.

Cette année, j’ai particulièrement aimé le livre de Garry Kasparov, que j’admire depuis longtemps, Deep Thinking. L’ancien champion du monde d’échecs y raconte, de l’intérieur, son combat en 1997 – perdu – contre Deep Blue, une intelligence artificielle crée par IBM. Il en profite pour livrer ses réflexions sur la question. Selon lui, loin de rivaliser avec l’intelligence humaine, l’intelligence artificielle sera son complément et un outil majeur de prise de décision rationnelle. J’ai aimé l’approche optimiste de Kasparov, loin des prédictions catastrophistes d’un scénario à la Terminator, redouté par Stephen Hawking, Elon Musk et quelques autres. Il m’est difficile d’avoir un avis sur le sujet, faute d’expertise suffisante, mais son approche m’a paru intéressante.

Existe-t-il un moment spécifique ou ce que vous avez lu dans un livre vous a aidée ?

Pas vraiment, mais le fait de lire autant de livres dans tellement de genres différents me permet de faire des analogies et de construire des réflexions originales que je n’aurais pas eues autrement.

De manière plus spécifique, j’ai lu avec beaucoup d’intérêt les deux volumes de l’autobiographie de Lee Kuan Yew, le père fondateur de Singapour, où je réside et travaille (The Singapore story et From third world to first). Cela m’a permis de comprendre quelque peu le fonctionnement de la cité-Etat et son histoire.

Quels livres recommanderiez vous ?

Il y a d’innombrables livres que je recommanderais en tant qu’avocat et en tant qu’entrepreneur. Par exemple, à l’origine de mon envie d’être avocat, se trouve Le pull over rouge de Gilles Perrault. J’avais 15 ans quand je l’ai lu et il a fait naitre en moi le désir d’exercer ce métier un jour, indépendamment du fond de l’affaire. Je n’en ai jamais dévié.

Ceci étant dit, s’agissant des ouvrages hors fiction, qui sont aujourd’hui l’essentiel de mes lectures (liste loin d’être exhaustive), je recommanderais volontiers :

  • Sapiens et Homo Deus, de Yuval Noah Harari
  • Zero to One, de Peter Thiel
  • Elon Musk, d’Ashlee Vance
  • Lean in, de Sheryl Sandberg
  • Une brève histoire du temps, de Stephen Hawking
  • Big data. Penser l’homme et le monde autrement, de Gilles Babinet
  • The better angels of our nature et Enlightenment now, de Steven Pinker
  • The charisma myth, d’Olivia Fox Cabane
  • Good to great, de Jim Collins
  • The everything store. Jeff Bezos and the age of Amazon, de Brad Stone
  • La révolution blockchain, de Philippe Rodriguez.
  • How Asia works, de Joe Studwell
  • The future of the professions. How technology will transform the work of human experts, de Richard et Daniel Susskind.

Comment trouvez vous du temps pour lire ?

J’essaie de lire au moins 1 heure par jour, 2 si possible. Je me lève très tôt et lis pendant environ 30 à 45 minutes. Je lis également, en fonction de mon agenda, encore 30 à 45 minutes, à l’heure du déjeuner. Je lis enfin une heure chaque soir avant de dormir. Et lorsque je voyage, en train ou en avion, je passe une partie du trajet à lire. Il est finalement assez simple de trouver du temps pour lire, même quand on est très occupé par sa vie professionnelle, si on le souhaite vraiment.